Retour sur la visite de l’entreprise Peinture Robin S.A.

Le 28 juin dernier, près de 30 participants se sont réunis lors d’une visite guidée de l’entreprise Peinture Robin S.A. à Useldange. Cette visite organisée par la Chambre des Métiers et le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) dans le cadre de la platefrome Betriber&Emwelt, en collaboration avec la SuperDrecksKëscht®, avait pour objectif principal de montrer aux chefs d’entreprise comment une entreprise peut concrètement mettre en œuvre les principes de l’économie circulaire.

Cet événement s’est déroulé en deux étapes avec d’une part la visite guidée de l’usine Peinture Robin S.A. et d’autre part une présentation sur la mise en œuvre de l’économie circulaire au sein même de l’entreprise, donnée par Gérard Zoller, CEO de Peinture Robin S.A. accompagné de Frank Fellens de la SuperDrecksKëscht®.

Lors de la visite guidée de l’usine, les participants ont pu en apprendre davantage sur le processus de fabrication des peintures, allant du laboratoire développant de nouvelles peintures à la chaîne de production. Mais cela a surtout était l’opportunité pour les participants d’observer de quelle manière les principes de l’économie circulaire sont concrètement mis en place dans l’entreprise.

Au cours de la présentation, Mr Zoller a tout d’abord tenu à revenir sur les raisons amenant vers une démarche d’économie circulaire. Ainsi, bien que depuis plusieurs années la mise en place de législations et de stratégies (par exemple, le Pacte vert pour l’Europe) pousse de plus en plus les entreprises à s’orienter vers une économie circulaire afin d’atteindre les objectifs d’une consommation responsable des ressources naturelles et des matières premières primaires et la réutilisation de matières premières secondaires, bien d’autres facteurs rentre en compte dans cette démarche. Ainsi, il en va avant tout de l’engagement du responsable de l’entreprise qui doit pouvoir transmettre celui-ci à l’ensemble de ses employés afin d’avancer d’un même pas vers cette économie circulaire. Mais dans cette démarche, le consommateur peut également être un vecteur poussant une entreprise à plus de circularité en faisant la demande de produits plus responsables. Mr Zoller a ensuite présenté de manière plus concrète la manière dont Peinture Robin S.A. a appliqué le concept du potentiel de ressources développé par la SuperDrecksKëscht® en nous présentant trois exemple de produits développés : Verdello, Luxlin et RobinLoop. Peinture Robin S.A. et la SuperDrecksKëscht® sont notamment revenu sur le projet pilote RobinLoop développé en étroite collaboration et dont la fabrication se fait à partir de peinture usagée et plus particulièrement à partir de peinture blanche diluable à l’eau. L’idée de ce projet est de récolter la peinture usagée des consommateurs luxembourgeois et de pouvoir fabriquer une peinture qui sera à nouveau possible de vendre à ces mêmes consommateurs tout en respectant la qualité des peintures Robin. A la suite du succès de ce projet, il est déjà envisagé par l’entreprise d’élargir la récupération à la peinture utilisée par les professionnels. Pour clôturer cette présentation montrant de manière concrète de quelle manière une entreprise peut s’orienter vers une économie circulaire, Mr Zoller a tenu à nous rappeler que cette transition peut être longue et les démarches entreprisent peuvent à la fois aboutir a de beaux succès mais également à quelques échecs mais il ne faut cependant pas renoncer à s’orienter vers une économie circulaire.

La visite et la présentation se sont poursuivies avec verre de l’amitié qui a permis aux participants de continuer à échanger sur les meilleures pratiques en matière d’économie circulaire.

La présentation donnée par Peinture Robin est disponible sur la page dédiée de l’événement.