Guide pour l’élaboration d’un inventaire des matériaux de construction lors de la déconstruction d’un bâtiment

Lors de la conférence de presse qui s’est tenue le 24 juillet 2018 dans l’ancien bâtiment Jean Monnet de la Commission Européenne, le Ministère du Développement Durable et des Infrastructures et l’Administration de l’Environnement ont lancé un guide pour l’élaboration d’un inventaire des matériaux de construction lors de la déconstruction d’un bâtiment.

Un guide pour l’élaboration d’un inventaire des matériaux de construction lors de la déconstruction d’un bâtiment a été élaboré par le Luxembourg Institute of Science and Technology afin de répondre à un objectif visant à clarifier la loi Luxembourgeoise du 12 mars 2012 relative aux déchets qui rend obligatoire un inventaire des matériaux de construction au préalable de tout chantier de démolition.  L’enjeu réglementaire est de favoriser la collecte séparée des matériaux de construction et leur utilisation efficace en tant que ressource, comme promulgué dans la loi, selon la hiérarchie des déchets qui favorise le remploi, le recyclage puis la valorisation des matériaux avant toute élimination. Les outils développés s’appuient sur un état de l’art de la déconstruction dans les Etats Membres de l’Union Européenne, où l’inventaire est décrit comme nécessaire, et correspondent à un modèle (matérialisé par un fichier Excel didactique) et un guide décrivant le processus de réalisation d’un inventaire tout en fournissant des recommandations normatives et orientées vers les bonnes pratiques.

Ces instruments s’adressent aux acteurs concernés par la planification, l’exécution et la documentation des travaux de démolition pour l’élaboration d’un inventaire des matériaux et types de déchets présents, afin de pourvoir satisfaire, de manière aussi efficace que possible, leurs obligations légales. Les outils relatifs sont disponibles au téléchargement sur le site internet de l’Administration de l’Environnement.

L'identification séparée associée à un tri et une collecte sélective des différentes fractions augmentent le potentiel de valorisation des matériaux"
(Photo : © Copyright Administration de l’Environnement (AEV))